Exposition « Encres photographiques » de Philippe Bonnet Du 15 au 29 Janvier

Sans titre2

C’est à l’aide d’un appareil photo toujours tapi au fond de ma poche que je glane la matière destinée à mes réalisations. L’ombre d’un statuette projetée sur le sol du musée Dapper, la jupe rouge d’une jeune femme sur le boulevard Montparnasse, quelques centimètres carrés d’une vieille bande dessinée populaire, un très vieux cadeau Bonux, le train d’atterrissage du Concorde, le jet de la douche, une station de métro en rénovation, autant de sujets divers qui se prêtent à mes extrapolations.


Le logiciel Photoshop dans une version dépassée, détournée de sa fonction retouche, m’aide ensuite à obtenir ce que je préfère dans l’art graphique : la surprise, la variété. Saturation, contraste, inclusion, exclusion, pixel métamorphosé en trait, flou, accentuation, tous les curseurs du logiciel traitent et sur-traitent la matière jusqu’à ce que l’évidence du résultat s’impose.

 Vernissage le 15 Janvier de 18 h à 21 h

Sans titre

Né à Paris, avril 1957, Journaliste à Libération, La Tribune, Le Nouvel Hebdo, Radio Classique, Bloomberg TV, Agefi, actuellement éditeur de la revue en ligne Les Soirées de Paris, revue culturelle fondée en 1912.
Auteur de « L’éternité probablement » Editions Anne Sigier (2005).

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *