Acquisitions récentes

AYME Marcel : La tête des autres

Grasset, coll. « Les Cahiers verts », Paris 1952, 244 pages, 19 X 12 cm

Edition originale, un des 93 ex. sur vergé de Hollande, deuxième papier ex. N° 9, sous couverture à triple rabats, non coupé état de neuf. Sans doute la pièce la plus grinçante de Marcel Aymé. 300 €

 

 CENDRARS Blaise : Le lotissement du ciel

Paris, Denoël 1949, 352 pages, 19 X 12  cm.

Edition originale, un des 500 exemplaires numérotés sur alfa, second papier après 50 pur fil, ex. N° 463, en frontispice un portrait de Cendrars par Doisneau. 180 €

 

 COLLECTIF : Le temps de la poésie

GLM, Paris 1948, 53 pages, 22,5 X 14,5 cm

Numéro 2 de novembre 1948 de cette revue prestigieuse avec des textes de René Char, Federico Garcia Lorca, Pierre Emmanuel, Pablo Neruda, Jean Chauvel, André Frédérique, Jehan Mayoux, Léopold Sédar Senghor, Pablo Neruda avec 4 dessins inédits en noir et blanc de Garcia Lorca. Un des 30 exemplaires sur vélin Rénage, celui-ci non justifié (filigrane au feuillet 53/54), broché, non coupé, parfait état. 200 €

 

FLEURY Claude (Abbé) : Mœurs des israélites et des chrétiens

François Chambeau, Avignon 1804, 384 pages, 16,5 X 10 cm

La page de titre porte la mention de Nouvelle édition, l’originale est de 1681. Né à Paris, le 6 décembre 1640, Fleury, surnommé le judicieux Fleury, fut le précepteur des fils du prince de Conti en 1672, puis sous-précepteur des ducs de Bourgogne, d’Anjou et de Berry, petits-fils de Louis XIV en 1689 enfin, en 1716, confesseur de Louis XV. Son œuvre capitale est l’Histoire ecclésiastique en vingt volumes in-4° qui eut l’approbation du monde religieux et, plus étonnant, fut louée par Voltaire et La Harpe. « L’Histoire ecclésiastique est un travail immense où l’on trouve plus que de l’érudition ; elle est écrite avec précaution, mais avec critique et bonne foi. » (de Barante).  Reliure plein veau d’époque aux usures d’usage, intérieur parfait, sans tâches, annotations ni rousseurs. Amusant ex dono collé sur le verso du premier plat, le livre étant offert en prix par le Cardinal Fesch, oncle de Napoléon Bonaparte et grand collectionneur de peinture. 180 €

 

FONDANE Benjamin : Titanic

Le cahier du journal des poètes, Bruxelles, 1937, 19,5 X 14 cm

 Sérié poétique, collection 1937, N° 35, 5 juin 1937. Edition originale un des 300 exemplaires non numérotés sur Featherweight léger pour un tirage total de 475 exemplaires (25 numérotés sur Featherweight lourd et 150 numérotés sur Featherweight léger), broché, parfait état. Philosophe, poète, dramaturge, essayiste, critique littéraire, réalisateur de cinéma et traducteur, Fondane né Benjamin Wechsler en Roumanie arrive à Paris en 1923, naturalisé français en 1937, il meurt le 2 ou 3 octobre 1944 gazé à Auschwitz après avoir activement participé à la résistance. Son œuvre tourne autour de ses origines roumaines, du choix d’écrire en français à partir de 1924 et de sa judéité. Envoi à Hugues Fouras (de son vrai nom Henri Fourastié) dont les premiers mots « Cette autre bouteille à la mer » font allusion  à la revue poétique et littéraire « La Bouteille à la mer » que Fouras créa  en 1929 et qu’il dirigea jusqu’à ce qu’elle cesse de paraître en 1957. Les envois de Fondane sont très rares. 350 €

 

 GUIBERT Hervé : Mon valet et moi

Editions du Seuil, Paris 1991, 234 pages, 21,5 X 14,5 cm

Edition originale. L’un des 55 ex. sur papier vergé Ingres de Lana seul grand papier, ex. N°43, strictement neuf, non coupé. De notre point de vue, Guibert est l’un des très rares écrivains de la seconde moitié du XXème siècle qui survivra. 180 €

 

GRANDPREY M. (de) : Pour la poupée d’émail.

Editions de l ‘Arche de Noé, Paris 1924, Non paginé, 18 X 15,5 cm

Edition originale, en feuillets accordéon sous chemise illustrée, tirage unique à 500 ex sur papier d’alfa jaune se répartissant comme suit : N° 1 à15 comportant une suite sur Japon, N° de 16 à 100 avec une suite sur alfa, le reste du tirage ne comporta pas de suite, le notre N°144. Le texte se compose de 5 nouvelles, chacune étant imprimée sur un dépliant, comportant plus ou moins de pages selon la longueur du texte. Le livre est illustré de 20 bois dessinés et gravés par Georges Braun, remarquable travail de typographie et de mise en page. Envoi de l’auteur. Exemplaire à l’état de neuf. 150 €

 

 

 

 

GREGOIRE Jean-Baptiste (Abbé) : Histoire du mariage des prêtres en France

Baudoin, Paris 1826, 156 pages, 22 X 14 cm

Edition originale dans sa couverture brochée d’époque, rares et pâles rousseurs. Né en 1750, il fait de bonnes études à l’université de Nancy qu’il termine au séminaire de Metz, il est ordonné prêtre en janvier 1776. Il est couronné en 1778 par l’académie de Metz pour son Essai sur la régénération physique, morale et politique des Juifs  dans lequel il prône la tolérance. En 1789, il est élu comme représentant du clergé à l’Assemblée, le 20 juin 1789, il fait parti des députés qui prêtent le serment de Jeu de paume : « De ne jamais se séparer jusqu’à ce que la Constitution fût établie et affermie sur des fondements solides ». Il préside l’Assemblée nationale constituante au moment de la prise de la Bastille, il sera l’un des rédacteurs de la Constitution et de la Déclaration des droits de l’homme. Il présente, en juin 1794, un rapport resté célèbre : Sur la nécessité et les moyens d’anéantir les patois et d’universaliser l’usage de la langue française. Où il est le premier à demander que la messe soit célébrée en Français : « Vingt millions de catholiques décident de ne plus parler à Dieu sans savoir ce qu’ils disent et célèbreront l’office divin en langue vulgaire ». Après le 9 thermidor an 2 (27 juillet 1794), un discours très ferme et très courageux de Grégoire (21 déc. 1794) aboutit au vote par la Convention de la loi du 3 ventôse an 3 (21 février 1795) accordant le libre exercice du culte à toutes les religions. Sous le consulat puis l’Empire, il est l’un des adversaires les plus acharnés du régime napoléonien : il se prononce en 1802 contre le Consulat à vie, en 1804 contre l’établissement de l’Empire, en 1808 contre la création de la noblesse impériale (il accepte néanmoins, en juillet 1808, le titre de comte de l’Empire), en 1809-1810 contre le divorce de l’Empereur. Il était commandant de la Légion d’honneur depuis le 14 juin 1804. Napoléon, qui l’appelait « Tête de fer », respectait sa forte personnalité. Il disait de lui : « C’est un homme qui restera toujours un homme ». Sous la restauration, il est présenté en 1819 à la députation dans l’Isère par le Comité jacobin de Paris, soutenu par Stendhal et Béranger. Élu, il est aussitôt exclu de la chambre pour indignité, comme « régicide ». Entre 1820 et 1830, il publie : De la liberté de conscience et de culte à Haïti (1824), Histoire du mariage des prêtres en France, particulièrement depuis 1789 (1826). Il meurt le 28 mai 1831. Ouvrage de la plus grande rareté surtout dans sa brochure d’origine. 450 €.

 

 

HELLENS Franz : Notes prises d’une lucarne

René Vandenberg, Paris 1925, 84 pages, 22,5 X 17 cm

Edition originale illustrée de 11 dessins inédits d’André Lhote, impression bicolore. Tirage total de 330 exemplaires se répartissant comme suit : 10 Hollande van Gelder contenant un dessin original, 20 pur fil Lafuma et 300 Featerweight. Notre exemplaire est bien un Hollande (voir filigrane entre autres feuillet 71-72) il n’est pas justifié, donc sans dessin, mais marqué « exemplaire d’auteur C » et signé par  Hellens et Lhote. Ex Libris du Dr. Pierre Cheymol qui fut un proche des surréalistes.  En parfait état. 180 €

 

 

 

HENRIOT Philippe : Mort de la trêve

Flammarion, Paris 1934, 250 pages, 19 X 14 cm

Edition originale, un des 20 exemplaires sur Hollande, premier papier. Envoi. Professeur puis député de Bordeaux, proche des Croix de feu, Henriot connut la célèbrité en devenant pendant l’occupation la voix la plus écoutée de la très collaborationniste Radio-Paris, ses échanges avec Pierre Dac qui officiait sur Radio-Londres sont demeurés célèbres. Devenu secrétaire d’état à l’information et à la propagande le 6 janvier 1944, le « Goebbels français » est abattu par le 28 juin de la même année par un commando de résistants. Exemplaire à toutes marges, parfaitement établi dans une demi reliure chagrin marron, plats marbrés rouges, tête dorée, couvertures et dos conservés. 180 €

 

IONESCO Eugène : La quête intermittente

NRF Gallimard, Paris 1987, 176 pages, 21,5 X 14,5 cm

Edition originale, un des 30 ex. sur vélin chiffon, seul grand papier N° 9. En parfait état, seul le premier cahier a été coupé. Succession de textes courts mélangeant, réflexions,  essais choses vues et souvenirs. 180 €

 

JACOB Max : Le laboratoire central

Au sans pareil, Paris 1921, 176 pages, 19 X 13 cm

Edition originale, un des 700 ex. sur Lafuma Voiron pour un tirage total de 750 exemplaires N° 52. En frontispice, un portrait de l’auteur par lui-même. Recueil de poèmes, le « Laboratoire central du titre » faisant allusion au célèbre Bateau-Lavoir. Exemplaire en parfait état. 350 €

 

 

 

 

 JOIN E. & DESCREUX V. : Bibliographie occultiste et maçonnique

Emile-Paul Frères et Revue internationale des sociétés secrètes, Tome 1, Paris 1930,  656 pages,  25 X 16,5 cm

Edition originale, il n’a pas été tiré de grands papiers. Le titre complet est : « Répertoire d’ouvrages imprimés et manuscrits relatifs à la Franc-maçonnerie, les sociétés secrètes, la magie, etc… Publié d’après les fiches recueillies par A. Peters Baertsoen. » franc-maçon belge qui avait réuni une des plus importante collection d’ouvrages sur le sujet, la vente de sa bibliothèque nécessita un catalogue de sept forts volumes. Le livre est la réédition de ce catalogue avec les fiches établies pas Baertsoen, les auteurs ayant accompagné « chaque rubrique de notes complémentaires historique et critiques ». Ce tome 1 recense les ouvrages jusqu’en 1717 et comporte 982 entrées. Bibliographie en fin de volume. Le tome 2 n’est jamais paru. Cette édition originale est introuvable. Petits manques sur les plats de couverture, dos cassé, sinon exemplaire non coupé et en parfait état de conservation. 400 €

 

 

KESSEL Joseph : Le thé du capitaine Sogoub.

Au sans pareil, Paris 1926, 46 pages,  19,5 X 14 cm

Edition originale, un des 120 ex. sur Hollande van Gelder  n° 227 (le tirage se décompose comme suit : 20 vélin de cuve ave une double suite des gravures, 60 Japon impérial avec une double suite, 60 Hollande  avec une suite, 12O Hollande et 1000 vélin), illustré de 6 hors-texte gravés par Nathalia Gontcharova sous serpente, couverture rempliée à triple rabat, ex libris du bibliophile Henri Goyens sur la page de garde. Couverture décolorée comme presque toujours pour les éditions du sans pareil, intérieur parfait. 350 €

 

 LACTANCE Lucius Caecilius Firmanus dit : Des divines institutions contre les gentils et les idolâtres

 

Galliot du pré, Paris 1546, 34 et 255 pages, 17 X 10,5 cm

34 pages d’introduction du traducteur, suivies des sept livres où Lactance, surnommé le Cicéron chrétien, « cherche à expliquer aux païens, du moins à ceux qui possèdent de l’instruction, que le polythéisme est indéfendable et que la raison oblige à admettre les dogmes et la morale du christianisme. » L’éditeur Galliot du Pré, important libraire imprimeur parisien, fut l’un des introducteurs du caractère roman, ses ouvrages sont recherchés. Reliure d’époque usagée page de garde restaurée, petit trou de vers en bas des 50 premières pages n’affectant pas le texte, quelques lignes soulignées, rares remarques en marge. 500 €

 

 

MAISTRE Xavier de : Le lépreux de la cité d’Aoste

Léon Pichon, Paris 1922, 52 pages, 22,5 cm X 16

Édition tirée à 330 exemplaires, un des 300 sur vélin d’Arches à la cuve, N° 127, illustrée de remarquables gravures sur bois de Carlègle. Très finement reliée dans une demi reliure à coins chagrin chocolat, plats papier brique signée Bernadoni, couverture conservée, en parfait état. 80  €

 

 

 

 

MALRAUX André : La tête d’obsidienne

Gallimard, Paris 1974, 21 X 14 cm, 273 pages

Edition originale, 1 des 390 exemplaires tirés sur vélin pur fil Lafuma-Navarre, second papier après 85 Hollande, ex. N° 159, couverture à rabat, carnet de 47 illustrations en noir et blanc en fin de volume, strictement neuf, non coupé. 200 €

MALRAUX André : L’homme précaire et la littérature

Gallimard, Paris 1977, 336 pages 22 X 15 cm

Editon originale, un des 455 ex numérotés sur vélin d’Arches, seuls grands papiers après 170 Hollande ex. N° 546, strictement neuf, non coupé. 150 €

 

MORAND Paul : Fermé la nuit

NRF., Paris 1923, 212 pages, 12 X 19cm

Edition originale, un des 870 ex numérotés vélin sur pur fil, après 108 vergé réimposés, ex. N° 692. En parfait état. 250 €

 

 

PROUDHON Pierre-Joseph : Idée générale de la révolution au  XIXème siècle.

Garnier frères, Paris 1851, 352 pages, 19 X 12cm

Edition originale sous titrée « Choix d’études sur la pratique révolutionnaire et industrielle », dans sa brochure d’origine, couverture papier jaune légèrement salie, intérieur papier très blanc de rares et pâles rousseurs. 180 €

 

TAXIL Léo : Les mystères de la franc-maçonnerie

Letouzey et Ané, Paris sans date (1890), 804 pages, 27 X 17,5 cm

Edition originale, il s’agit en fait de 100 livraisons de 8 pages plus quatre pages de tables qui ont été reliées, illustré de 100 gravures in et hors texte. Cet ouvrage fut le premier à dévoiler certains secrets jusque là jalousement gardés. Exemplaire en très bon état vu la médiocre qualité du papier, rares et très pâles rousseurs comme toujours. Demi reliure dos lisse cuir vert, plats papier moucheté vert, griffés, état d’usage. Tampon du relieur sur la page de garde. 180 €

 

 

 

 

 

 

THARAUD Jérôme et Jean : Le mur des pleurs

Edouard Champion, Paris 1924, 42 feuillets imprimés au recto, 24 X 19,5 cm

Edition originale, tirée à 130 exemplaires dont 10 Japon, reproduction en phototypie du manuscrit original par Daniel Jacomet. En feuillets sous chemise imprimée protégée par une couverture muette à rabats en papier vert. Le mur des pleurs est appelé aujourd’hui Mur des lamentations. Notre exemplaire est celui de l’éditeur Edouard Champion, il est accompagné d’une lette autographe signée : A Edouard Champion, un seul éclat des trompettes a renversé les murs de Jéricho. Tant de pleurs ne finiront-ils pas par rebâtir la cité Sainte. (Entre nous j’espère bien que non), ainsi que du reçu pour solde de tout compte contre la somme de six cent francs daté du 16 mai 1924. A l’état de neuf. 300 €

 

TURLAIS Jean : Savoir par cœur

Sans éditeur, Paris sans date (1950), 78 pages, 22 X 16 cm

Edition originale tirée en tout à 175 exemplaires, un des 140 sur vélin Crève-cœur du Marais, seul papier après 30 Japon, ex. N° 162, complet de son prière d’insérer ronéotypé, préface de Jean Cocteau dont l’auteur fut un ami très proche. Recueil de poèmes écrits entre 1941 et 1944. Cette publication semi-clandestine sans nom d’éditeur ni achevé d’imprimer ne figure pas au catalogue de la B.N. On devine pourquoi : en effet, si la présentation anonyme rappelle que Turlais fut engagé volontaire au 4eme tirailleur marocain en novembre l944 et qu’il mourut « d’un éclat au cœur le 4 avril 1944 », elle oublie de rappeler qu’il fut auparavant membre de la Milice, qu’il écrivit dans Combats l’organe de celle-ci ainsi que dans Idées sous-titrée La revue de la révolution nationale, qu’il donna, entre autres, aux Cahiers français un article intitulé : « Introduction à une histoire de la littérature fasciste » et qu’il fut enfin en 1944, avec Roland Laudenbach et Roger Mouton, l’un des trois fondateurs de la maison d’édition La table ronde. De la plus grande rareté, exemplaire en parfait état. 300 €

ZOLA Emile : La fête à Coqueville

Editions littéraires de France, Paris 1942, 104 pages, 25 X 19,5 cm

Tirage de 1450 exemplaires tous sur pur chiffon de Lana, ex. N° 491. Le texte de Zola a été calligraphié par Hémard, toutes les pages sont illustrées en couleurs et les coloris exécutés au pochoir. Dans une demi-reliure vélin blanc à coins, plats papier marbré rose et noir, dos peint, couvertures et dos conservés. Parfait état. 200 €

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *